Catégorie : Junmai Kimoto
Ingrédients : Riz, koji de riz
Taux d'alcool : 15,5 %
Volume : 720 ml
Taux de polissage : 31% enlevé - Cho-hen-pei Seimai (polissage extra-plat)
Variété de riz : Gohyaku-mangoku

Origine Hydrographique : Réseau hydrographique du mont Adatara
Producteur : Daishichi Shuzo
Préfecture : Fukushima

Ce saké a été conçu pour les connaisseurs de saké, il est riche avec des saveurs profondes.

La plus grande difficulté lors du brassage de ce saké est de faire ressortir son umami tout en évitant la lourdeur et la rugosité.

Cela est rendu possible par la méthode kimoto couplée à une longue fermentation à basse température.

 

Si le nom de ce saké est "Classic", c'est pars que la brasserie a voulu réaliser un saké comme à l'ancienne, certes moins dans l'air du temps des sakés modernes très fruités et floraux, mais fidèle à la richesse et à la générosité des sakés d'une certaine époque.

 

Sur la boite de ce saké, on peut voir deux emblèmes :

En haut, les deux lions symbolisent le passé et le présent.

En bas, la lyre symbolise l'harmonie entre le ciel et la terre.

On pourrait dire aussi, entre idéal et réalité.

Daishichi veut faire vivre la tradition dans le présent en transformant l'idéal en réalité.

 

Conseils d'accords : sa richesse intense et l'ampleur de ses saveurs en font le saké parfait pour accompagner des plats plus fortement relevés ainsi que le canard, le boeuf grillé, les ragoûts et les fromages.

 

Conseils de température de dégustation : il peut être servi à température ambiante (15-20 °) ou plus chaud (40-45°C).

Conservation : Peut être conservé à température ambiante avant ouverture, mais impérativement au réfrigérateur après ouverture.


DAISHICHI SHUZO : (préfecture : Fukushima / Région : Tohoku)

Depuis sa fondation en 1752, la maison Daishichi reste fidèle à sa méthode de fabrication « Kimoto ». Il s’agit d’une méthode particulière de brassage du saké où, pour faire très simple, le processus de saccharification et de fermentation n’est pas entièrement contrôlé et laisse, dans une certaine mesure, des levures et bactéries naturelles se développer dans le moût du saké. Daishichi Shuzo est aussi connu pour sa technique, pionnière en matière de polissage du riz en aplatissement extrême (cho-henpei-seimai), qui consiste à polir le riz en conservant la forme du grain pour mieux obtenir la partie pure de l’amidon. Ses cuvées ont déjà conquis l’âme de grands chefs français.

 

Site internet Daishichi

 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Daishichi "Classic" (720ml)

€45.00Prix