Daishichi Shuzo

Le Seul et Unique Saké, Daishichi

 

La maison de saké Daishichi est fondée en 1752 à Nihonmatsu dans la préfecture de Fukushima au nord-est du Japon.

 

Daishichi est renommée non seulement pour la haute qualité de ses saké, mais encore pour sa poursuite de la méthode “kimoto”, une méthode traditionnelle et authentique d’élaboration du saké. Daishichi est ainsi reconnu à travers le Japon comme le meilleur producteur de saké kimoto.

 

La méthode kimoto exige le contrôle d’une prolifération complexe des micro-organismes. Aboutir à un raffinement parfait est un grand art. Mais une fois accomplie, le procédé kimoto peut offrir un saké prestigieux sans égal, exprimant un parfum harmonieux et naturel, une saveur d’une grande fraîcheur et un velouté délicat et équilibré au palais. C’est pourquoi Daishichi tient à la méthode kimoto depuis 25 ans.

La méthode Kimoto : la méthode la plus authentique d’élaboration du saké

 

La méthode kimoto a plus de 300 ans de tradition, elle est la meilleure pour obtenir un ensemble de levures pures et de première qualité pour le saké. Yama-oroshi, une étape de la kimoto est un procédé de broyage qui permet de produire seulement des levures les plus solides et les plus efficaces.

 

La technique de polissage du riz ultra-plat : la sensation dans les milieux des producteurs de saké

 

Le processus de l’élaboration du saké nécessite tout d’abord le polissage du riz pour ôter de sa surface des composants indésirables qui sont la cause d’une saveur désagréable durant la fermentation. Cette opération est indispensable pour assurer la grande qualité du saké. A travers nos propres recherches, Daishichi a inventé une technique de plissage de riz ultra-plat qui permet d’éliminer le plus efficacement possible les composants inutiles du riz. Cette technique consiste à polir le grain d’une épaisseur homogène par rapport à sa surface. Cette nouvelle technique de polissage fait sensation dans le milieux de producteurs de saké.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Daishichi : la cuisson du riz à la vapeur

Le système de remplissage sous vide : la première chaîne d’embouteillage de la future génération au Japon

A Daishichi, le but de la chaîne d’embouteillage est d’obtenir une stabilité et une confiance à long terme dans la qualité. Notre solution est un nouveau système de remplissage qui évite tout contact entre le saké, l’air et les hommes. Le remplissage des bouteilles de saké est effectué en condition hermétique ce qui évite l’oxydation du saké et permet une préservation à long terme de sa qualité.