Yucho Shuzo

La maison Yucho a été fondée en 1719 à Gose, une charmante ville de campagne situé au pied du mont. Kongo à Nara (ancienne capitale du Japon et berceau du saké que nous connaissons aujourd’hui). Monsieur Yoshihiko Yamamoto, douzième génération de brasseurs, perpétue la technique traditionnelle avec l’abondante eau souterraine puisée à 100m de profondeur. La maison ne filtre pas et ne pasteurise pas ses sakés, mais régule la température de fermentation à un niveau très bas, ce qui permet d’obtenir des cuvées au caractère affirmé.

Le saké japonais est offert aux dieux depuis des millénaires et est un élément essentiel des célébrations et des festivités. La ville de Nara est considérée comme le lieu de naissance du saké japonais. Nara a hébergé, en tant qu’ancienne capitale du Japon, de nombreux grands temples où était confectionné le saké (appelé sōbōshu, ce qui signifie « saké du temple »). Ce fut la première étape du développement des techniques de brassage sophistiquées actuelles utilisées dans le cadre de la fabrication du saké japonais. Le saké fabriqué à Nara portait le nom de Narazake, il s’agissait d’un saké de qualité à l’ époque. Venez déguster un délicieux Narazake tout en vous penchant sur les origines du saké japonais si délicat, imprégné du goût du riz.

Au milieu de l'explosion de styles de saké très parfumés, très raffinés et nuancés qui ont été brassés ces dernières années, le saké Kaze no Mori se distingue. Il a un arôme doux, une riche saveur fruitée légèrement sucrée et une texture complexe combinant une pétillance avec une douceur crémeuse d'umami. Il est à la fois moderne, élégant et corsé. Bien que le saké Kaze no Mori soit élaboré à partir des meilleurs ingrédients locaux et des meilleures traditions brassicoles, il s’agit bien plus d’un saké jizake ou régional. C'est un saké basé sur les traditions plus profondes de fabrication du saké de Nara: pur et naturel, axé sur l'expression des saveurs du riz, innovant et pouvant être dégusté au quotidien par n'importe qui, n'importe où. 

Le point de départ de Kaze no Mori est un démarreur levure Bodai-moto. Yucho Shuzo a parrainé la relance de la méthode de levure au temple Shoryaku, vieille de 500 ans, et début janvier, Yoshi se joint aux moines pour la cultiver à partir de rien, à temps pour la nouvelle saison de fabrication du saké. La méthode est unique en ce sens qu'elle capture l'acide lactique naturellement actif dans l'air et dans l'eau, faisant de la levure un alambic des saveurs de la région. Utilisé dans tous les sakés de Yucho Shuzo, Bodai-moto donne à Kaze no Mori une acidité rafraîchissante et juteuse ainsi qu'un goût riche et profond d'umami qui sous-tend le profil de saveur de la série. 

Kaze no Mori sake propose toute une gamme de variétés de riz, pas seulement du riz originaire de la préfecture de Nara, mais également des variétés de certains des meilleurs riz à saké cultivés localement ailleurs au Japon. Les riz indigènes de Nara comprennent l’Akitsu-ho moelleux, l’élégant Kinuhikari doux et l’hybride rare et au goût complexe Tsuyubakaze. Parmi les autres riz utilisés, on peut citer le riz sucré et terreux Hattan Nishiki de la préfecture d’Hiroshima, le riche riz terreux Omachi de la préfecture d’Okayama et le riz doux et parfumé Yamada Nishiki, un hybride développé dans la préfecture de Hyogo et considéré comme le roi du riz. 

Pour capturer la saveur la plus complète, les sakés sont tous fermentés pendant 30 à 32 jours. Pour garantir la saveur la plus naturelle possible, Kaze no Mori est du saké Junmai , ce qui signifie qu’il est pur et non dilué avec de l’alcool ou de l’eau. De plus, le saké Kaze no Mori est non filtré et non pasteurisé, ce qui lui confère une légère effervescence et en fait un saké complètement naturel, au goût frais et au goût prononcé.

La série de sakés Kaze no Mori est une gamme de profils de saveurs pour toutes sortes d’occasions et de types d’aliments. Ils ont tous un gaz agréable à l'ouverture et une acidité rafraîchissante qui est complétée par une gamme d'arômes fruités et terreux. L'équilibre acidité et umami de tout le saké Kaze no Mori signifie qu'il est très buvable, à la fois alléchant et satisfaisant. Cela signifie également qu'il peut être associé à un large éventail d'aliments, y compris une cuisine japonaise classique légère et une cuisine de style méditerranéen, des plats asiatiques épicés et riches, ainsi qu'une cuisine de montagne copieuse de la préfecture de Nara, à base de légumes de montagne amers , poisson mariné et salé, canard et sanglier sauvages, et nouilles soba au sarrasin. Bien qu'il soit facile de boire un type de Kaze no Mori du début à la fin du repas, les variations de style, de riche à sec à doux le prête à être associé à différents plats.

Non pasteurisé, tout les sakés Kaze no Mori doivent être conservé au réfrigérateur. Et soyez prêt à ce que le bouchon saute comme du champagne du fait de son effervescence naturelle.

(Textes et photos tirés du site www.oishisojapan.com/kaze-no-mori-sake)
Capture d’écran 2018-11-27 à 11.43.19.pn

Sélection Issé

(De gauche à droite) : Alpha 3, Kinu-hikari, Tsuyuha kaze, Omachi, Akitsuho

Yucho Shuzo Co., Ltd  油長酒造
1160 Gose Ville, Préfecture de Nara 639-2200
Tél: +81 (0745) 62 2047