Catégorie : Junmaï Daï-ginjo
Ingrédients : Riz, koji de riz
Taux d'alcool : 15,5 %
Volume : 720 ml
Taux de polissage : 65% (enlevé)
Variété de riz : Yamada-nishiki
Producteur : Kokuryu Shuzo
Préfecture : Fukui


Les premiers arômes de fleurs et de vanille se dévoilent en douceur. Sans heurts aucuns, ce saké s’infiltre dans la bouche. L’absence de tout stimuli négatifs, l’onctuosité silencieuse est impressionnante. C’est un des sommets du monde de sakés. Le producteur lui a donné le nom du fondateur « Ishida-ya », qui a commencé à faire du saké en 1804. Ce saké, symbole de la maison, a été maturé à froid pendant 3 ans. Des buzzs racontent qu’il s’agirait du saké de prédilection du Prince Héritier du Japon.

Accord avec les mats : Sushi, poisson blanc.

 


KOKURYU SHUZO (préfecture : Fukui / région : Honshu)

Kokuryu Shuzo fut fondée en 1804 par Nizaémon de la Maison d'Ishida dont le nom donna naissance à deux sakés mythiques : Ishida-ya et Nizaémon. Le chai se trouve au pied du temple Eihei-ji, centre spirituel du zen et dont la cuisine végétarienne constitue une référence incontournable pour l'art culinaire au Japon. Les saké de Kokuryu (“dragon noir”) bénéficient d'une eau de qualité exceptionnelle grâce à la proximité de la rivière Kuzuryu (“dragon à neuf têtes”), dont ils tirent le nom. C'est le précédent Kuramoto (propriétaire du chai), 7ème de la lignée, qui eut l'audacieuse idée de lancer, en 1975, « un saké qui transcende le quotidien ». Il s'agit du «Ryu Daï-ginjo, Grand ginjo Dragon », proposé à l'époque au prix de 5000 yen la bouteille, ce qui constitua en soit un événement.

Kokuryu "Ishida-ya" [720ml]

€320.00Prix